Mode de chauffage écologique

Vous constatez que votre facture de chauffage est trop élevée et vous cherchez une solution pour réduire son coût ? Deux interventions sont possibles. Tout d’abord, il est possible dans un premier temps d’adopter certains éco-gestes qui vont vous permettre de réduire votre recours au chauffage, et donc d’agir de manière plus ou moins importante sur le coût total. Ensuite, de manière plus radicale, vous pouvez faire évoluer votre installation et choisir un mode de chauffage écologique. Avec des combustibles renouvelables, des produits techniques et une installation adaptée à la surface de votre logement, vous pouvez disposer moyennant un investissement parfois réduit d’un mode de chauffage écologique.

Les types de chauffage écologique

On parle de système de chauffage écologique lorsque le combustible utilisé est durable. Le chauffage écologique s’oppose au chauffage qui utilise des combustibles fossiles (comme le charbon ou le pétrole) qui ont par définition des stocks réduits.

Plusieurs grandes solutions de chauffage écologique existent. Elles permettent un usage parfois sans aucune pollution, et notamment en réduisant les émissions de CO2, de COV et autres particules fines.

Attention : il ne faut pas perdre de vue qu’un mode de chauffage écologique installé à domicile n’est pas pour autant synonyme d’un chauffage écologique dans sa globalité. En effet, l’énergie utilisée pour faire fonctionner votre installation peut induire de la pollution. L’électricité acheminée est ensuite distribuée n’a pas un bilan carbone neutre. Toutefois, en faisant le choix d’un mode de chauffage écologique, vous pouvez réduire significativement l’impact de votre appartement ou de votre maison sur l’ensemble de la consommation. Un petit geste pour la planète, très important.

Mode de chauffage écologique : les solutions pour réduire sa consommation

  • Le chauffage solaire

Grâce à des panneaux solaires, les rayons du soleil sont captés et vont ensuite aider à la production d’eau chaude pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire. Celle-ci peut ensuite venir alimenter un plancher chauffant ou des radiateurs.

Un chauffage écologique solaire ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins d’un foyer. Il peut être possible dans une maison d’utiliser un chauffage solaire en relève d’un autre système. Vous pouvez par exemple combiner l’énergie solaire et le bois, ou encore installer une pompe à chaleur.

  • Le chauffage au bois

Le bois peut vous servir de source de combustion et être utilisé dans des cheminées (avec un foyer ouvert ou fermé), dans des inserts ou encore des poêles (avec des bûches ou des granulés). En plus d’être écologique lorsqu’il est issu de forêts qui sont gérées de manière durable, le bois est également une énergie bon marché. Nul besoin d’électricité pour ce mode de chauffage. Principal désavantage, l’émission de particules fines. La combustion du bois n’est pas écologique, et il faut privilégier des appareils de dernière génération « label Flamme verte » pour réduire cette pollution.

  • Les pompes à chaleur

Avec la géothermie ou l’aérothermie, une pompe à chaleur (PAC) combine de l’électricité et de la chaleur prélevée dans l’air ou dans le sol pour générer du chauffage. Pratique, ce système peut en plus être réversible, et vous aider à rafraîchir votre logement en été. Il est important de bien dimensionner votre installation et de choisir des équipements de qualité, qui correspondent à la surface de votre appartement ou de votre maison.

  • Le chauffage au gaz

Avec une chaudière à basse température ou encore une chaudière à condensation, il est possible d’optimiser votre consommation de gaz et de disposer d’un mode de chauffage écologique et économique. Les chaudières ventouses sont les plus efficaces, car elles vont récupérer l’air extérieur pour réduire encore plus la consommation.

  • Le chauffage électrique

Polluant, pas vraiment écologique, le chauffage électrique peut pourtant s’inscrire dans une logique verte à condition de choisir des équipements de dernière génération et des convecteurs à panneaux radiants ou des radiateurs à inertie. De même, si vous choisissez un plancher chauffant couplé à un système de production de chauffage durable, alors l’ensemble devient écologique. L’énergie électrique reste peu coûteuse et à l’achat et lors de l’installation et de la pose de l’équipement, mais à l’usage au quotidien.