Baisser de 1 degré le chauffage quel impact sur l’environnement

Et si le fait de baisser la consigne de votre système de chauffage d’un seul degré avait un impact significatif sur l’environnement ? Vous en doutez ? Pourtant, de nombreuses études prouvent que ce geste simple – qui consiste à avoir une utilisation raisonnée de votre chauffage en essayant de limiter la consommation d’énergie – permet des résultats significatifs. Chauffage et impact environnemental sont deux sujets intimement liés. Si vous vous posez la question de savoir si baisser de 1 degré le chauffage quel impact sur l’environnement cela peut apporter, nous vous donnons ici des réponses complètes.

Le chauffage et le changement d’un degré (1 °C)

Chez vous, dans votre maison ou votre appartement, mais également dans les lieux publics ou encore les différentes boutiques et bureaux, nous avons recours au chauffage. Quel que soit le système en place, il est possible de réguler sa consommation au moyen d’outils de gestion. Les systèmes les plus complets en matière de chauffage disposent de régulateurs et de thermostats fins. Il est possible de ce fait de demander une température de consigne que le système de chauffage va délivrer.

Plutôt que de demander une température de consigne de 21 °C ou plus, avez-vous déjà essayé de basculer à 20 °C ou moins ? Ce petit geste peut avoir un impact très fort.

Baisser la température de 1 degré

1°C de moins peut notamment permettre de moins consommer et de réduire drastiquement votre facture d’énergie. Lorsque l’écart entre les températures intérieures et extérieures est élevé, une perte de chaleur importante intervient. Cette perte d’énergie se produit par rayonnement, convection ou transfert de chaleur avec la conduction.

Chaque degré de chauffage en plus demandé en hiver coûte plus cher que le degré de consigne précédent. Logique, car il faut plus d’énergie et plus d’efforts à tout le système de chauffage pour réchauffer l’air ambiant.

Baisser la température de 1 degré
Économies de chauffage

Les économies de chauffage en réduisant de 1 °C

Un changement d’un seul degré peut sembler minime et pourtant. Les économies que vous pouvez réaliser sont considérables.

Pour 1 °C, les économies sont les suivantes :

  • EnergyStar et l’EPA (Agence américaine de protection de l’environnement) estiment une économie possible de 5,4% par degré.
  • Le département américain de l’énergie (U.S. Department of Energy) annonce également des économies de 5,4% pour 1 °C (il est indique notamment une répartition avec 1,8% par tranche de 8 heures).
Économies de chauffage

Un consensus existe dans le monde scientifique et technique confirmant qu’une économie de 5,4 % est notée en général avec un seul degré d’écart demandé pour le chauffage.

La prochaine fois que vous utilisez votre chauffage et que vous demandez une température de consigne… essayez de faire cet effort de 1 °C ! Pour vous, pour tous, ce geste simple est source d’économie et d’écologie.