Chauffage au mur et impact sur l’environnement

Quel est l’impact du chauffage sur notre planète ? Pour connaître les liens entre chauffage et impact environnemental, il faut s’intéresser à l’énergie qui est utilisée, à l’installation complète ou encore au logement dans lequel le chauffage est présent. Intéressons-nous aujourd’hui au chauffage au mur et impact sur l’environnement en essayant de détailler les conséquences que peuvent avoir les différentes installations sur les émissions de CO2, les émissions de particules et autres polluants.

Cauffage au mur impact sur l'environnement

Les impacts du chauffage sur l’environnement

  • Impact du chauffage électrique sur l’environnement

Le chauffage électrique peut être considéré comme un mode de chauffage qui possède un impact réduit sur l’environnement, à condition que la production d’électricité soit issue d’énergies propres. Il est également possible pour considérer l’impact du chauffage électrique comme minime que le chauffage possède un rendement élevé.

Comment avoir un chauffage électrique avec un fort rendement ? Vous pouvez pour cela vous tourner vers un chauffage électrique au mur performant et de dernière génération. Vous pouvez également faire confiance à un chauffage au sol électrique qui va permettre une diffusion de la chaleur lente et plus économe.

La production d’électricité en France ne libère quasiment pas de CO2. Une énergie verte ? Pas exactement ! L’utilisation d’un chauffage au mur électrique comme source principale suppose lorsque c’est l’énergie du réseau qui est utilisée un épuisement du combustible, la production de déchets radioactifs, et une empreinte environnementale très forte. Alors, oui, le chauffage électrique en France possède un impact environnemental très important, notamment du fait que la production électrique soit massivement nucléaire.

  • Impact du chauffage au gaz sur l’environnement

Le gaz de ville constitue un moyen relativement propre de se chauffer. Le problème, c’est que cette énergie est génératrice de CO2. L’extraction, la production et le transport consomment de l’énergie et polluent.

Peu importe le système de chauffage au mur au gaz que vous possédez, c’est bien l’acheminement de l’énergie avant son utilisation finale qui est la source d’une pollution importante.

  • Impact du chauffage au fioul sur l’environnement

Parlons du fioul : il s’agit d’un moyen de chauffage qui utilise une énergie non renouvelable et qui dégage du CO2 et des particules. En vous dotant d’un système de chauffage au mur au fioul, vous ne disposez donc pas d’une installation écologique ni même économique.

Le meilleur geste pour limiter les effets de votre installation sur la planète consiste à vous lancer dans une rénovation complète ! Renseignez-vous ! Des aides peuvent vous permettre de convertir votre logement et de passer du fioul à une autre énergie plus propre.

  • Impact du chauffage au bois sur l’environnement

Le bois absorbe autant de CO2 lors de sa croissance qu’il en dégage en brûlant. Sa contribution à l’effet de serre est donc en théorie nulle. Cela suppose que le bois utilisé pour la combustion soit issu de forêts gérées durablement avec une replantation systématique.

Il n’existe pas de chauffage au bois ou mur à proprement parler mais bien des systèmes de chauffage au bois comme des poêles à bois à bûches ou des poêles à granulés (que vous pouvez placer à proximité d’un mur évidemment).

Quel est l’impact de ces appareils ? Ils émettent des polluants rejetés dans l’air ambiant. Mais les appareils les plus récents et complets minimises ce phénomène, notamment grâce la double combustion. Si vous utilisez du bois issu de forêts gérées durablement et que vous avez un chauffage au mur bois performant, les effets de votre installation sont limités.