Impact environnemental d’un plancher chauffant

Disposer d’un plancher chauffant comme mode de chauffage dans votre logement peut vous apporter de nombreux atouts. Cette solution fréquente dans la construction d’un logement neuf – mais également adaptée dans le cas d’une rénovation d’un logement ancien – allie économie et écologie. Afin de vous aider à comprendre les liens entre chauffage et impact environnemental, et pour vous permettre de choisir le meilleur mode de chauffage qui s’adapte à votre projet, voici un article complet. Nous passons ici en revue les atouts et les limites des planchers chauffants pour vous permettre de comprendre l’impact environnemental d’un plancher chauffant si vous souhaitez en installer un.

Le principe d’un plancher chauffant écologique

Un plancher chauffant est un type de chauffage qui peut se retrouver sous deux formes différentes. Il existe en effet le plancher chauffant à eau et le plancher chauffant électrique. Le premier est constitué d’un réseau d’eau chaude, tandis que le second est composé de résistances directement coulées dans la dalle.

Il s’agit dans tous les cas d’un système de chauffage moderne, une alternative au chauffage par radiateurs traditionnels. En effet, ici, la chaleur n’est pas émise le long des murs, mais directement depuis le sol. Il s’agit d’un mode de production autrefois réservé à des constructions haut de gamme, qui s’est maintenant généralisé.

Le plancher chauffant : hydraulique ou électrique ?

Comme nous l’avons déjà évoqué, il existe deux grands types de planchers chauffants.

Le premier est le plancher chauffant à basse température, le PCBT. Il s’agit d’une technologie dont les premiers pas remontent aux années 70, et qui permet de retrouver directement dans la dalle des tubes en cuivre ou en polyéthylène qui vont ensuite diffuser la chaleur par rayonnement. Il faut, en complément, avoir un appareil qui alimente le plancher en eau chaude. Il peut s’agir au choix d’une chaudière, de capteurs solaires ou encore d’une pompe à chaleur.

Impact écologique plancher chauffant

Le deuxième type de plancher chauffant est le plancher rayonnant électrique (PRE). Dans ce cas, on retrouve des câbles chauffants positionnés sous forme de trame et qui diffusent une chaleur par rayonnement infrarouge.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’un PCBT ou PRE, il convient de surveiller le pas du tramage (c’est-à-dire l’écart entre les spires formées par les câbles ou les tubes) mais aussi la qualité de l’isolant et l’épaisseur du plancher (isolant + chape + revêtement). Des normes sont à respecter, et il est indispensable de passer par les services d’un professionnel afin d’avoir une installation qui réponde parfaitement aux critères de performance et aux exigences légales.

Impact écologique plancher chauffant

L’impact environnemental d’un plancher chauffant

Un système de chauffage par le sol apporte de nombreux avantages en matière de qualité de l’air et de pollution de l’air intérieur. Tout d’abord, il n’existe pas de rejet d’air chaud dans la pièce. Contrairement à des radiateurs qui évacuent un air parfois désagréable et sec ou humide, le plancher chauffant permet lui de réchauffer l’atmosphère sans rejet direct. On dit que le plancher chauffant ne produit pas d’air pulsé (ce qui induit l’absence de déplacement d’air et de poussière).

Le chauffage au sol permet également d’apporter une chaleur de manière uniforme dans une ou plusieurs pièces. Lorsque le système est bien dimensionné et correctement adapté à la configuration de votre maison, vous pouvez alors profiter d’un excellent rendement et ne pas avoir à trop solliciter votre chauffage pour obtenir une température agréable. Certaines sources parlent d’une économie de 15 % en matière de consommation de chauffage entre un système de plancher chauffant et un système classique par radiateurs.

Afin de réduire de manière forte l’impact environnemental d’un plancher chauffant, et pour obtenir une solution la plus écologique possible, tout dépend du mode de production de l’énergie utilisé. La meilleure solution consiste à utiliser une énergie renouvelable. Vous pouvez par exemple coupler votre système de plancher chauffant à des panneaux solaires ou encore à une solution de géothermie/aérothermie. Avec une pompe à chaleur (PAC) vous pourrez combiner l’excellent rendement de ce système et le confort du chauffage apporté par le sol.