Comment consommer moins de chauffage électrique ?

Afin de consommer moins en chauffage électrique – et donc réduire votre facture – il est important de connaître les bons réflexes et les gestes qui permettent d’optimiser votre utilisation jour après jour. Comprendre la consommation d’un chauffage électrique puis ensuite agir pour programmer le système et optimiser finement vos consommations est essentiel. Par où commencer ? Nous vous aidons ici à prendre les bonnes décisions et à avoir toutes les connaissances nécessaires pour savoir comment consommer moins de chauffage électrique.

Optimiser sa consommation de chauffage électrique

Commençons en guise de préambule par effectuer un rappel. Avant de chercher par tous les moyens à optimiser votre consommation de chauffage électrique, n’oubliez pas que de nombreux éléments extérieurs influent sur les performances. Le premier élément qui doit occuper votre esprit est l’isolation de vos combles et de vos murs !

Oui, avant même de chercher à consommer moins en chauffage directement grâce à une utilisation optimale de vos appareils, essayez de disposer de la meilleure isolation possible dans votre logement.

  • L’isolation des murs et des combles permet de générer des économies énormes en matière de consommation de chauffage électrique si vous ne disposez pas à l’heure actuelle d’excellentes performances.
  • Changer des ouvertures pour des fenêtres et des portes plus performantes apporte également des résultats, moins significatifs tout de même.

Il est important de bien hiérarchiser les travaux que vous voulez mener dans le but d’optimiser sa consommation de chauffage électrique. Vous pouvez si vous le souhaitez consulter un conseiller Espace info énergie pour vous aider dans vos démarches.

Hiérarchiser vos efforts – par ordre de priorité pour réduire la consommation et économiser sur la facture finale – est important pour budgétiser l’ensemble des dépenses et les étaler dans le temps. Vous pouvez en effet bénéficier de certaines aides financières de la part de l’État pour vous équiper. Afin d’utiliser de manière optimale ces aides auxquelles vous avez le droit, cette qualification dans le temps est indispensable.

Ensuite, en plus de ces interventions extérieures, plusieurs actions peuvent être menées directement sur votre installation de chauffage électrique pour optimiser la consommation finale.

Installer un système de régulation

Autrefois impossible, la programmation de chaque chauffage électrique minute par minute et au degré près est possible. En effet, vous pouvez installer une centrale de programmation et piloter l’ensemble de votre installation au sein du logement.

Le système de régulation vous permet de basculer d’un mode à un autre et donc d’adapter la consommation de chauffage en temps réel. Avec le mode « Confort », vous pouvez conserver vos habitudes, mais basculer en mode « Eco » de temps en temps pour limiter le recours au chauffage. Automatiser le système de chauffage n’est pas le seul atout de ces systèmes de régulation. Les modèles les plus complets peuvent par exemple arrêter le chauffage si une fenêtre est restée ouverte…

Quelles sont les économies possibles en installant un système de régulation de chauffage électrique ?

  • En maison, il est possible de faire de très belles économies, de 19 à 24 kWh/m²/an.
  • En appartement, vous pouvez également optimiser encore et consommer moins de chauffage électrique en gagnant par exemple de 11 à 13 kWh/m²/an.

Ces chiffres, communiqués par la Fédération française du bâtiment (FFB), ne sont qu’une estimation. Il est nécessaire évidemment de s’intéresser au cas par cas à chaque logement pour avoir une vision précise des économies possibles.

Bien connaître (et utiliser) son installation de chauffage électrique

Avoir des radiateurs électriques performants et y greffer un système de régulation est idéal. Encore faut-il bien savoir utiliser l’ensemble. Pour cela, prenez le temps de vous reporter au manuel d’utilisation de chaque appareil et comprenez comment fonctionne tout le mécanisme.

  • Renseignez-vous sur les plages de programmation horaires. Une trop grande amplitude entre le moment où vous êtes dans le logement et le moment où vous êtes absent ne vous apportera pas de réelles économies. Il convient de bien adapter le système au type de chauffage dont vous disposez (rayonnant ou à inertie).
  • Manipulez également avec précaution les changements de température. Inutile de demander une température de consigne de 22 °C lorsque vous êtes dans votre logement et de baisser radicalement à 16 °C en étant absent. Vous risquez alors de surconsommer pour revenir à une température de consigne agréable.

Pour vous aider, demandez des conseils auprès de professionnels. Vous pouvez notamment solliciter l’installateur de votre système de chauffage et/ou demander conseil aux vendeurs dans les magasins de bricolage où vous vous équipez.

Adopter les bons gestes au quotidien

Toute votre installation est bien paramétrée ? Vous êtes devenu un expert de la régulation du chauffage électrique et vous avez même programmé différents scénarios en fonction des jours de la semaine ? Félicitations !

En complément, quelques petits gestes simples au quotidien vont encore affiner votre besoin en chauffage et réduire la consommation totale.

  • Pensez à fermer les volets qui ne sont pas orientées vers le sud si vous n’êtes pas présent dans votre logement dans la journée. Vous allez ainsi réduire les déperditions thermiques et commencer à avoir une vraie démarche bioclimatique.
  • Essayez de respecter les températures recommandées et ne pas surchauffer. Pour les pièces à vivre, une température de 20 °C est recommandée, tandis que 17 °C suffisent dans la chambre. Pour une chambre de bébé, une température à 20 °C est toutefois recommandée.
  • Optimisez la circulation de l’air chaud à l’intérieur de votre logement. Pour une maison ou un appartement sur plusieurs niveaux, il peut être intéressant d’ouvrir les portes pour favoriser la montée de la chaleur et limiter le recours aux radiateurs. À l’inverse, il est peut-être plus pertinent parfois de fermer les portes et de conserver une température différente dans chaque pièce selon son usage si vous le pouvez. À vous de bien comprendre votre logement et de trouver avec le temps la meilleure solution.

Tous ces conseils ne doivent pas vous faire oublier qu’il est important d’aérer votre logement. Tous les matins, pendant quelques minutes, laissez de l’air frais pénétrer à l’intérieur. La déperdition de chaleur ne sera pas très importante et ne va pas trop augmenter votre consommation. Il s’agit au contraire d’un excellent réflexe pour éviter que l’air intérieur ne soit trop humide, lui qui est plus difficile à chauffer.

S’intéresser au tarif de l’électricité

En complément de nos informations pour savoir comment consommer moins de chauffage électrique, terminons par une ouverture sur les tarifs de l’électricité. Vous n’allez pas consommer moins en vous intéressant aux offres proposées par les fournisseurs, mais vous pourrez réduire la facture.

Certains fournisseurs d’électricité proposent un tarif plus bas au kWh, et même parfois des frais d’abonnement réduits. Il est également possible selon les offres de disposer d’un tarif bloqué pendant une certaine période (jusqu’à trois ans) pour bien planifier vos futures dépenses en matière d’électricité.

Alors, après avoir bien isolé votre logement, installé des équipements performants et en avoir compris le fonctionnement complet, changez également votre fournisseur d’énergie si une offre est adaptée pour vous !