Pollution du chauffage

Le chauffage est générateur de pollution. Celle-ci peut prendre de nombreuses formes. Emissions de dioxyde de carbone, de monoxyde de carbone, de particules, d’oxydes d’azote, de dioxyde de soufre. Notre guide chauffage éco est pensé pour vous aider à mieux comprendre le sujet et bien avoir en tête toutes les notions relatives à la pollution du chauffage. Vous pouvez accéder rapidement aux différents modes de chauffage qui sont disponibles sur le marché pour en savoir plus sur la pollution générée par chacun.

La pollution du chauffage et son impact sur l’environnement

Quel est l’impact précis du chauffage sur la pollution de l’air que nous respirons ? Difficile de mesurer les conséquences totales que possède le chauffage, tant les polluants émis sont nombreux et variés selon l’énergie utilisée. C’est cet exercice complexe visant à vous informer sur la pollution de tous les types de chauffage que nous vous proposons ici.

Selon les chiffres compilés par les observatoires de la qualité de l’air, les données de santé publique ou encore les informations indépendantes, on peut mesurer l’impact très fort que possède le chauffage sur l’air que nous respirons tous.

Prenons par exemple les données d’AirParif, qui se focalise sur la région parisienne. On apprend au travers des données air et climat sur le site airparif.asso.fr ceci :

  • Le secteur résidentiel et tertiaire – notamment le chauffage domestique et des entreprises – contribue à hauteur de 26 % aux particules.
  • Le bois est responsable de plus de 80 % des émissions d’hydrocarbures du chauffage résidentiel.
  • Le chauffage au bois a été responsable de 50% des émissions de particules fines lors du pic de pollution en décembre 2016 à Paris.
Pollution du chauffage

La pollution du chauffage par énergie

Bois, électricité, gaz, quelle est la solution de chauffage la moins polluante ? Faut-il obligatoirement basculer sur l’énergie solaire ou éolienne, ou opter pour une technologie novatrice (comme une pompe à chaleur) pour réduire l’impact environnemental global ? Trouvez les réponses à vos questions afin de réduire les polluants émis par votre solution de chauffage dans notre article « pollution du chauffage domestique« .

  • Pollution générée par le chauffage au gaz

Vanté pour son caractère économique et sa pollution réduite, le gaz équipe de nombreux foyers. Le gaz de ville, facilement accessible – lorsque votre logement y est raccordé – est-il une bonne opportunité pour se chauffer ? Nous passons en revue le sujet de la pollution du chauffage au gaz dans notre article dédié.

  • Pollution générée par le chauffage au bois

Se chauffer au bois est devenu tendance ! Avec des appareils design, qui allient authenticité et performances thermiques de haut niveau, il est possible de profiter du bois, peu coûteux, pour chauffer tout votre logement. Mais quelle est la pollution du chauffage au bois, et l’impact environnemental concret de cette solution ?

  • Pollution générée par le chauffage au électrique

Généralisés dans de très nombreux foyers, économiques, les radiateurs électriques ont souvent mauvaise presse. Critiqués pour leur rendement faible, leur coût à l’usage et la qualité de l’air qu’ils génèrent, les chauffages électriques sont pourtant devenus de très bons élèves en matière de pollution. La pollution du chauffage électrique n’aura plus de secret pour vous en lisant notre article dédié.

Vous avez la possibilité de choisir votre système de chauffage ? Vous faites construire votre maison, vous allez emménager dans un appartement neuf, et vous avez le choix du mode de chauffage ? Alors lisez notre comparatif de la pollution par chauffage afin de choisir la solution la plus économique et écologique. Vous pourrez y trouver des réponses afin de savoir comment se chauffer sans polluer ?